la vie, les internets... et trendsboard

@benoitraphael

la vie, les internets... et trendsboard

PHOTOS. La mutation du Parisien

com

Je n'y étais pas retourné depuis cet été. Je m'étais habitué à cette drôle de vieille rédaction enfermée dans un bâtiment en forme de hangar au bout de la rue Michelet Saint-Ouen avec son marché chaotique. Hier, en découvrant les locaux réaménagés du Parisien, je me suis cru chez Google.

Il y a ce que disent les bureaux dont les cloisons ont été tombées, et certains solséventrés : il y a de la couleur partout, des signes sur les murs et des écrans (iPad et téléviseurs), beaucoup de lumière et d'espace entre les desks, des lieux de détente, des murs où l'on peut écrire et coller des choses.

Mais il y a aussi ce que ce réaménagement structure dans la rédaction. Au Parisien, on ne dit plus rédaction web/ rédaction papier. On dit rédaction. L'équipe web (une quarantaine de journalistes) s'est transformée en "desk" : elle est en charge de la "curation" (sélection et editing des infos issues de la veille AFP, web et réseaux sociaux) mais aussi des sujets liés à l'observation du web et qui peuvent se retrouver dans le papier.

Le desk a également une fonction "reverse publishing" : il est en charge de l'editing et du filtrage des contenus destinés au papier et travaille sur le chemin de fer du journal.

Le reste de la rédaction fait du terrain et se concentre sur les contenus à forte valeur ajoutée et/ou exclusifs. Ils produisent pour le web d'abord quand c'est opportun et sont capables de mettre à jour au fil de la journée.

Au coeur de la rédaction, une grande salle sur deux niveaux où se côtoient le desk et les infos générales. Au milieu, un grand écran affiche la Une du Parisien web (parfois celle des concurrents) et les chaines d'info. Les rédacteurs en chef sont au centre, sous l'écran.

Une mutation engagée il y a deux ans à marche forcée, qui n'est pas encore parfaite mais "le plus dur est fait", me confie Eric Leclerc, le patron du digital. "Il y a désormais une vraie dynamique, une vraie appropriation du digital par l'ensemble de la rédaction".

Bravo !

 PHOTOS. La mutation du Parisien PHOTOS. La mutation du Parisien PHOTOS. La mutation du Parisien PHOTOS. La mutation du Parisien PHOTOS. La mutation du Parisien
Repost

Commenter cet article

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog