Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Journal d'un éleveur de robots

Journal d'un éleveur de robots

Menu
Mais qu'arrive-t-il à Apple ?

Mais qu'arrive-t-il à Apple ?

Comprendre où est le vrai buzz. Est-ce de savoir s'il y a vraiment un problème d'antenne sur le nouvel iPhone 4 , ou de réaliser qu'Apple vient de rentrer dans une nouvelle ère de son règne: la Microsoftisation ? Sur la première question, le "Consumer Report", la version US de notre "Que Choisir", vient de rendre son verdict: c'est oui. Malgré l'explication officielle donnée par Apple le 2 juillet dernier : il s'agirait d'un problème d'affichage. Las... la blogosphère est devenue incontrôlable. Fait rarissime, Apple donnera ce vendredi une "Keynote" de crise. Apple vit aujourd'hui son premier vrai "bad-buzz" sur ce qui fait justement la force de la marque : la perfection de ses produits. Car si le défaut soulevé par les spécialistes n'a rien de vraiment scandaleux, la plupart de mes amis possesseurs du nouvel iPhone (non gauchers, il est vrai...) n'ont rien remarqué, il n'en reste pas moins qu'il s'agit d'une vraie fausse note de design. Tellement rare chez Apple. Doublée de plusieurs fausses notes dans la politique de communication. Surtout, Steve Jobs est peut-être en train de réaliser qu'il vient de passer un cap. L'entreprise née dans son garage, dont la stratégie disruptive, obsessionnelle, créatrice d'usages, a soulevé l'admiration de générations de consommateurs et d'observateurs, est en train de passer du statut  d'outsider emblématique à celui de marque hégémonique.  Comme Google et Microsoft. D'où ce violent coup de buzz. Apple, la "Crazy One" comme le scandait cette pub, est devenue une norme. Elle "doit donc se préparer à prendre des coups", rappelle le blogueur américain Dave Winer. Reste à savoir comment Apple va gérer cette première crise de riche. Dans ce nouveau monde où la marque n'appartient plus à l'entreprise, mais à ses fans. Et même à ses détracteurs. (Illustration: Gizmodo)