Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Facebook Places : tueur de Foursquare ou de vie privée ?

Avec son traditionnel coup de gong, Mark Zukerberg a lancé dans la nuit une nouvelle fonctionnalité pour Facebook. Et pas des moindres. Comme on s'y attendait, le réseau social se lance sur le marché de la géolocalisation et attaque de front les deux pionniers en la matière : Foursquare et Gowalla. Facebook Places ressemble beaucoup à Foursquare. La nouvelle fonctionnalité, disponible sur l'application iPhone de Facebook (Blackberry et Android suivront plus tard), vous permet de faire un "check-in", c'est à dire de dire à vos amis Facebook où vous êtes, mais aussi de voir ceux qui ne sont pas loin de vous. Premières remarques : 1- Facebook Places n'est disponible qu'aux US, pas encore en France. Mais, comme le fait remarquer sylvaindeloux sur Twitter, la fonctionnalité (qui s'appellera "Lieux"...) est déjà prête à être lancée: 2- Facebook met à nouveau un (gros) sabot dans le champ de la protection de la vie privée. Vous ne serez pas seuls à décider de checker à tel ou tel endroit. Vos amis pourront le faire également! Le système est équivalent à celui des photos sur Facebook, ce qui veut dire que vous devrez vous dé-taguer après-coup si le check-in vous embarrasse. Mais les implications ne sont pas les mêmes. Je vous laisse imaginer lesquelles... Cependant, tempère le blog Read Write Web, Facebook vous demandera la première fois si vous souhaitez laisser vos amis vous tagger. Refusez tout de suite ! recommande le site Gawker. Si vous refusez l'option, le check-in n'apparaîtra pas sur votre wall, seulement sur la page de vos amis... ce qui vous obligera toujours à vous détaguer. Par contre, note Walt Moss du Wall Street Journal qui a pu tester l'application pendant plusieurs jours, vous ne pouvez pas empêcher un commerce d'afficher sur sa page Facebook votre présence. Et, évidemment, les protestations commencent déjà à fuser. 3- Facebook Places est-il un Foursquare killer ? Difficile à dire. Facebook apporte la fonctionnalité à 500M d'utilisateurs, contre 2,5 millions pour Foursquare. C'est une autre dimension. Ce qui ne veut pas dire que Foursquare est mort, loin de là, mais que son développement pourrait être contraint aux core users. Le côté "social gaming" de Foursquare avec ses badges et ses "mayorship", absent de Places, est peut-être moins grand public que la promesse du "Où sont mes amis en ce moment ?" apportée par Facebook, note Business Insider. En même temps, le business model qui se construit autour des badges et des "mayorships", est également très prometteur. Et tout le monde n'a peut-être pas envie de dire à TOUS ses amis, où il se trouve, tandis que Foursquare se limite à une plus petite communauté. Les avantages des faiblesses... Enfin, Foursquare et Gowalla seront compatibles avec Places, et pourront fonctionner comme des "clients". Ce qui poussera sans doute les deux start-up à se concentrer sur leur métier: donner une dimension ludique et commerciale à la géolocalisation. D'autres services tiers vont également voir le jour dans les prochains mois. 4- Avec Facebook Places, vous pourrez poster des photos des lieux (ou des amis... hum) où vous avec checké. Une fonctionnalité qui pourrait être exploitée par les médias. Avec "Places", Facebook fait entrer la géolocalisation sociale dans le domaine du grand public. Ce qui pourrait bien marquer une étape décisive, analyse Augie Ray de l'agence Forrester. Par la seule puissance de son réseau, Facebook Places officialise l'ère du réseau social mobile à grande échelle. Dont les logiques et les implications diffèrent très sensiblement de celles de son grand frère du web. Et sont tout autant imprévisibles ! A suivre...
Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

Benoît Raphaël

Benoît Raphaël est expert en innovation digitale et média, blogueur et entrepreneur. Il est à l'origine de nombreux médias à succès sur Internet : Le Post.fr (groupe Le Monde), Le Plus de l'Obs, Le Lab d'Europe 1. Benoît est également co-fondateur de Trendsboard et d'Imprudence.
Voir le profil de Benoît Raphaël sur le portail Overblog

Commenter cet article