Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

USA Today se réorganise pour le mobile. Vraiment ?

La quotidien américain a annoncé une profonde refonte de sa stratégie. USA Today veut passer d'un journal papier avec une présence en ligne à "une entreprise média multi-plateforme", avec un focus particulier sur le mobile. Ce qui veut tout et rien dire. Finalement, très peu d'informations ont filtré sur cette réorganisation, qui s'accompagnera de 130 départs (sur les 1500 employés du quotidien). Pour l'instant, les seuls éléments connus sur les nominations font état de la suppression des départements historiques du journal (news, sports, money, life), selon Paid Content. Ils seront remplacés par des "content rings" (littéralement des cercles ou des anneaux de contenus) renommés: "your life", "travel", "breaking news", "investigative", "Washington/Economy", "Tech", et "Auto among others". Chaque "ring" étant censé pouvoir intégrer des contenus provenant d'autres publications de Gannet. Le ring "Sports" sera piloté comme une business unit à part. A la manière d'RMC Sports, qui produit des contenus textes, video, photo et son pour RMC, BFM-TV, les sites web des marques ainsi que l'application iPad "L'appSport" ? Wait and see... Autre info, rapportée par le NY Times, la mise en place d'un vice président du développement digital, qui chapeautera les opérations mobiles, tablettes et web. Avec quels pouvoirs ? C'est la vraie question. Il y a toujours eu des responsables du développement digital. Et se réorganiser pour diffuser ses contenus sur différentes plateformes est une idée des années 2000-2005. Nous ne sommes plus à l'ère de la distribution multi-plateformes, à l'ère des multi-supports, mais à celle de l'architecture digitale et connectée. Le seul moyen de faire bouger les choses est de faire de tous les responsables digitaux, directeurs et rédacteurs en chef, les vrais patrons de la marque.  Avec un pouvoir de décision sur tous les aspects du média. Tant que le digital ne sera pas prioritaire, tant que le papier ne sera pas considéré comme une extension du média, rien ne pourra être sauvé. Quel quotidien osera franchir le pas ? Bon point: la nomination d'un ancien du site web,  comme responsable de la distribution et de la programmation des contenus pour le print, le web et le mobile. Mauvais point: l'ensemble du contenu sera en fait supervisé par une directrice des contenus qui vient... du papier. En attendant, l'application iPad, gratuite jusqu'ici, sera désormais payante...
Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

Benoît Raphaël

Benoît Raphaël est expert en innovation digitale et média, blogueur et entrepreneur. Il est à l'origine de nombreux médias à succès sur Internet : Le Post.fr (groupe Le Monde), Le Plus de l'Obs, Le Lab d'Europe 1. Benoît est également co-fondateur de Trendsboard et d'Imprudence.
Voir le profil de Benoît Raphaël sur le portail Overblog

Commenter cet article