Benoît Raphaël

La mort du lecteur RSS

Dans quelques années, le mot fera très vintage, comme le vinyl ou le téléphone à cadran : le lecteur RSS appartient désormais au musée des outils qui ont marqué la révolution Internet. Symbole : la mort de Bloglines, un des premiers lecteurs RSS. Les utilisateurs sont désormais sur Twitter et Facebook pour filtrer leurs contenus. Fin d'une époque à lire sur Paid Content : The Death Of The RSS Reader | paidContent.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :