Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"The Daily", premier quotidien uniquement sur iPad

Après avoir placé certains de ses journaux derrière un paywall, Ruppert Murdoch tente une nouvelle expérience : "The Daily" sera un quotidien national payant, que l'on ne pourra consulter que sur iPad pour 99c par semaine. La rédaction sera composée de 100 journalistes, ce qui est peu par rapport à la taille des rédactions anglo-saxonnes, mais énorme dans l'univers du digital. Newscorp a investi 30M de $ dans l'opération. Et obtenu le soutien de Steve Jobs. Les utilisateurs pourront acheter leur édition directement dans l'application sans être chargé sur leur compte iTunes (ce qui fait économiser à Newscorp les 30% de commission pris par Apple), note David Carr, du New York Times, plutôt dubitatif sur l'opération. Murdoch a-t-il raison de se lancer dans cette aventure radicale ? Tout d'abord, oui, il a raison d'expérimenter. Il en a les moyens. On pourrait imaginer par exemple une opération similaire en France, avec France Soir, qui n'a plus rien à perdre. L'iPad est un support moderne qui permet une lecture traditionnelle des médias. Et ouvre de nouvelles perspectives économiques pour l'info digitale : on y retrouve la notion de "packaging", de hiérarchisation et de produit fini, chère à l'industrie de la presse papier. Même si les mécanismes sont différents : l'intégration des médias sociaux et de l'expérience utilisateur sera décisive. Les dernières études sur les utilisateurs de l'iPad montrent qu'ils lisent beaucoup plus que sur n'importe quel autre support. Plus d'une heure contre 3 à 4 minutes sur le web, estime Chris Anderson, le patron de Wired. Il y consacrerait même plus de temps que sur le papier, selon une étude de CondeNast (106mn par magazine, contre 46mn). Des résultats à croiser avec une étude française, basée sur l'eyetracking,   qui révèle que les lecteurs de tablettes lisent plus superficiellement que ceux des quotidiens papier. Elles montrent également qu'ils dépensent 27€/mois sur leurs tablettes. Ce qui est beaucoup. Mais aussi lié au fait que l'iPad touche encore aujourd'hui une population de early adopters plutôt fortunés (entre 80.000 et 100.000$/ an de revenus). Quelques bémols cependant : 100 journalistes, c'est beaucoup, mais c'est peu. Tout dépend comment est organisée la rédaction. J'ai montré à plusieurs reprises comment l'on pouvait optimiser la qualité et la productivité des rédactions en les faisant fonctionner en réseau. J'ai le sentiment que la vision éditoriale de Murdoch est encore très "old fashion". The Daily fera du journalisme traditionnel avec du rich media (vidéos et infographies) et des photos. Un certain nombre de contenus seront fournis par les autres médias de NewsCorp. Mais avec sans doute, pour compenser, avec beaucoup de ton. Ce qui a fait le succès de la Fox News aux Etats-Unis et de The Sun en Grande-Bretagne. Les premiers chiffres de The Times ne sont guère encourageants. Comme le calcule Clay Shirky, on est passé de 6 millions d'utilisateurs, certes gratuits, à une dizaine de milliers d'abonnés mensuels (The Times faisait état de 50.000 transactions en 4 mois, pas d'abonnements). Ce qui fait passer le Times online d'un média en ligne à un marketing de newsletter. Et là encore, il s'agit de conversion de lecteurs papier vers un modèle digital payant. Lancer un nouveau quotidien entièrement payant sur iPad, sans être passé par la case web, se heurte donc à un nombre important de barrières qu'il faudra briser. Il faudra du temps, et de l'argent. Et de la souplesse... beaucoup de souplesse. Murdoch est optimiste : il espère convaincre 500.000 lecteurs d'ici 5 ans. Soit 5% des utilisateurs iPad actuels de tablettes, estime David Carr (sur une base de ce nombre de vrait monter à 100 millions d'utilisateurs dans 5 ans). Reste que les usages changent à toute vitesse. La génération Y n'est pas encore arrivée sur iPad. Et, en dehors de Flipboard (un agrégateur s'appuyant sur les médias sociaux) les vrais concurrents digitaux des médias ne sont pas encore nés sur tablette. On devine cependant que les applications ne seront pas aussi fermées dans quelques années qu'elles ne le sont aujourd'hui. Google, qui maîtrise Android (le système N°1 d'ici un à deux ans), y travaille... Illustration : Rupert Murdoch (à droite) avec le président John F. Kennedy à la Maison Blanche en 1962 (Photo: Getty Images).
Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

Benoît Raphaël

Benoît Raphaël est expert en innovation digitale et média, blogueur et entrepreneur. Il est à l'origine de nombreux médias à succès sur Internet : Le Post.fr (groupe Le Monde), Le Plus de l'Obs, Le Lab d'Europe 1. Benoît est également co-fondateur de Trendsboard et d'Imprudence.
Voir le profil de Benoît Raphaël sur le portail Overblog

Commenter cet article