Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The Atlantic : rentable et digital

C'est l'un des plus vieux magazines américains (153 ans !) mais aussi l'un des plus modernes : il a compris comment prendre le tournant du web sans tomber dans la schizophrénie, sans perdre ce journalisme haut-de-gamme qui a fait sa réputation, ni perdre d'argent. Mieux : il en a gagné.

Cette année The Atlantic est enfin passé dans le vert. 1,8 millions de profits en 2010. En 2003, il perdait 7 millions par an.

Comment ont-ils fait ?

Justin Smith, président de The Atlantic Media Company, arrivé en 2007, raconte au New-York Times sa révolution : "Nous nous sommes imaginés comme une start-up de la Silicon Valley dont la mission était d'attaquer et de perturber The Atlantic", en se posant cette question : "Que ferions nous si notre but était de nous cannibaliser ?" Il fallait oser. La séparation entre les rédactions web et le print est tombée, tout comme le "mur payant".

Le magazine a embauché de jeunes journalistes aux côtés des anciens. Et les commerciaux se sont vus dire qu'ils n'avaient plus qu'un seul objectif : vendre de la publicité, peu importe le support, web ou print.

Résultat : depuis 2005, rapporte le NY Times, les revenus de The Atlantic ont doublé. 32,2 millions $ cette année, dont la moitié vient de la publicité. Sur cette moitié, 40% (soit 6,1 millions) vient du digital. Un taux rarement vu dans la presse écrite ! Par ailleurs, les revenus digitaux ont augmenté de 70% en 2010, tandis que ceux du papier ont chuté de 25%.

Autre source de revenus : l'organisation d'événements. 14% des revenus de The Atlantic.

Aujourd'hui, le site de The Atlantic rassemble 4,8 millions de visiteurs uniques par mois, contre 3 millions l'an passé. 1/4 du trafic provient d'un seul blog : "The Daily Dish". Les blogs, l'analyse et l'opinion est une des clefs du succès du site.

Pour accompagner sa mutation, The Atlantic s'est construit une armée de blogueurs de qualité et a créé un agrégateur d'opinions, "The Atlantic Wire", qui est un bijou de journalisme de liens. Atlantic Wire a atteint le million de visiteurs uniques cette année.

Résumons : The Atlantic est un magazine haut de gamme payant sur le papier, gratuit sur Internet. Qui a su faire bloguer ses journalistes de talent, sans s'enfermer sur lui même et en faisant du lien vers les autres. Et qui gagne de l'argent. What else ? A lire sur le NY Times : The Atlantic Turns a Profit, With an Eye on the Web - NYTimes.com. Illustration : Justin Smith (photo NYTimes)

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

Benoît Raphaël

Benoît Raphaël est expert en innovation digitale et média, blogueur et entrepreneur. Il est à l'origine de nombreux médias à succès sur Internet : Le Post.fr (groupe Le Monde), Le Plus de l'Obs, Le Lab d'Europe 1. Benoît est également co-fondateur de Trendsboard et d'Imprudence.
Voir le profil de Benoît Raphaël sur le portail Overblog

Commenter cet article