Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The Daily est-il l'avenir de la presse ?

Ruppert Murdoch a lancé hier au musée Guggenheim de New York, le premier quotidien payant exclusivement diffusé sur iPad. Pour sortir "The Daily", c'est le nom du journal, NewsCorp a travaillé main dans la main avec Apple qui commercialise le média via le système de micropaiement d'iTunes. Pour l'instant non disponible en France, il peut être téléchargé depuis l'Appstore américain (il suffit de se créer un compte américain). L'application est gratuite et offre aux possesseurs d'iPad deux semaines de livraison du Daily. Ensuite, il faudra payer 99c par semaine ou 39,99$ par an pour lire le journal. Ce qui n'est pas très cher mais, comme le souligne Patrick Kerley de Levick Strategic Communications sur Mashable, "les gens ont pris l'habitude de lire gratuitement les infos en ligne. Et, pour l'instant, aucun programme d'abonnement en ligne peut réellement être appelé un succès." On pourrait modérer ces propos, puisqu'il y a effectivement des internautes qui acceptent de payer des abonnements, mais rarement, voire jamais, pour le contenu. Ils paient pour soutenir, ou pour accéder à des services. The Daily, lui, compte sur ses contenus pour attirer les abonnés. Et sans doute aussi sur la qualité du contenant, donc de l'expérience de lecture proposée aux clients. Qu'en est-il ? [youtube]http://www.youtube.com/watch?v=KHILJBw-104[/youtube] L'expérience est plutôt agréable. The Daily n'innove pas beaucoup par rapport à Wired, qui multipliait les vidéos et les gadgets interactifs, mais il est plus accessible. Avec quelques expériences utilisateur un peu maladroites comme proposer une photo plein écran quand on tient l'iPad en mode paysage, et un texte quand on le relève... j'ai mis un moment avant de m'en rendre compte. Le plus pénible, c'est l'instabilité du journal face à la lenteur de connection : le Daily se charge vite, certes, mais parce qu'il se charge au fur et à mesure de la lecture. Ce qui fait que, selon l'état de votre connection (j'étais pourtant en Wi-fi), vous pouvez vous retrouver devant une page vide qui mettra 2mn à se remplir, ou une vidéo qui refuse de ses lancer. Même problème avec les pubs qui mettent trop de temps à se charger. Elles sont pourtant de bonne qualité. Avec par exemple un trailer/docu sur le prochain film de Johnny Depp qui montrait les coulisses du tournage. Parmi les (fausses?) bonnes idées : vous pouvez commenter les articles par écrit ou oralement. Mais aussi "partager" les contenus sur Twitter ou Facebook : problème, ça ne sert pas à grand chose puisqu'il ne peut pas y avoir de lien vers l'article. The Daily vous propose seulement de "tweeter" à blanc, sans référence au journal. Rien de dramatique cependant, ce ne sont que des réglages à faire. Je n'ai, par contre, pas été impressionné par le contenu. The Daily prend le parti du journal tabloid, tout en visant l'élégance. Mais il n'apporte qu'un contenu de plus dans un océan de contenus déjà disponibles partout sur le web. Les vidéos sont très classiques, de moins bonne qualité que ce que pourrait faire CNN. Et l'article qui faisait la Une du jour évoquait la journée d'hier en Egypte ! Pas celle en cours... Même si Murdoch a promis que The Daily pourrait être mis à jour en cours d'édition en cas de breaking news, The Daily marque un retard sur l'époque. Ce retard serait moins gênant s'il s'était agi d'analyse. Mais ce n'est pas l'axe du quotidien. Bref, The Daily n'est pas une bombe, même s'il propose une expérience de qualité. Reste à savoir si cela suffira pour justifier l'abonnement. NewsCorp vise les jeunes avec ce produit qui rassemble 120 de journalistes et sur lequel il a investi 30 millions de dollars. The Daily devra séduire 500.000 lecteurs pour parvenir à l'équilibre. Est-il l'avenir de la presse ? The Daily a au moins le mérite de tenter l'expérience. Et de proposer une expérience média différente. Pour l'instant, l'achat de magazines ou de journaux sur iPad n'est guère convaincant, avec de nombreux résultats à la baisse, passé l'engouement. A ce pari difficile s'ajoute la mainmise de plus en plus ferme d'Apple sur l'achat de contenus, note David Barroux, le rédacteur en chef des Echos. La firme prélève 30% sur chaque vente, et rejette désormais les applications qui proposent des achats ou des abonnements hors du système iTunes. Photo : Ruppert Murdoch (AP - New York Times)
Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

Benoît Raphaël

Benoît Raphaël est expert en innovation digitale et média, blogueur et entrepreneur. Il est à l'origine de nombreux médias à succès sur Internet : Le Post.fr (groupe Le Monde), Le Plus de l'Obs, Le Lab d'Europe 1. Benoît est également co-fondateur de Trendsboard et d'Imprudence.
Voir le profil de Benoît Raphaël sur le portail Overblog

Commenter cet article