la vie, les internets... et trendsboard

@benoitraphael

la vie, les internets... et trendsboard

Comment Amazon peut contourner les règles d'Apple sur l'iPad

com
Les nouvelles règles d'Apple imposant une comission de 30% sur toutes les transactions dans l'application sont une façon de bouter Amazon et son application Kindle, concurrente du "books" d'Apple, hors de l'iPad. Ce qui, personnellement, m'ennuierait beaucoup parce que j'utilise beaucoup plus cette application qui me propose plus de choix en anglais que celle d'Apple qui m'impose sa sélection en français... Mais Amazon pourrait facilement contourner le barrage des 30% grâce au HTML5, comme le suggère Pascal-Emmanuel Gobry sur Business Insider. En allant sur le web, et en utilisant ce langage qui permet de transformer un site en application, Amazon pourrait rendre accessible son applicatif directement depuis le navigateur de l'iPad en échappant au contrôle d'Apple. Pour le rendre plus accessible, il suffira à l'utilisateur de bookmarker l'adresse du site, ce qui installera automatiquement un bouton sur le bureau de la tablette, comme s'il s'agissait d'une application. La manoeuvre n'est pas si simple parce que, comme de nombreuses marques, Amazon a besoin de l'Appstore pour promouvoir son application. Il est plus facile de télécharger une application que de sauvegarder sur son bureau un lien vers un site internet. L'autre avantage de l'application Kindle est  de pouvoir être accessible offline. Même si le HTML5 permet de conserver une partie des données offline, pas sûr que cela suffise pour une collection de livres. A voir. Il n'empêche : les règles d'Apple vont susciter des recherches d'alternative. Surtout chez les éditeurs de presse. Et le web HTML5 en est une. Sans doute verra-t-on apparaître des "store" du web, qui permettront de trouver les bonnes applications web et de les bookmarker sur son bureau en un clic. Sur Internet, il n'y a pas de monde fermé... A propos de HTML5 et de son potentiel multiplateformes, lire l'excellent article de Mashable. 1er avantage : HTML5 est lu par tous les navigateurs des smartphones modernes ( c'est le cas pour iOs d'Apple, Android et RIM de Blackberry) et sur les dernières versions web des navigateurs Chrome et Firefox. Facebook étudierait une version HTML5 de son site mobile. Illustration : Kindle for iPad versus Book - Source : ebookFrance
Repost

Commenter cet article

Matthieu 27/06/2012

Parfaitement. Regardez la version de Gmail sur iPhone depuis Safari, ou de Netvibes 100% depuis Safari http://www.youtube.com/watch?v=Hwqi1Mx4qfA

Imaginez la même chose pour LeMonde, Le Figaro, Amazon.. la technologie que pousse Apple à la place de flash causera aussi sa perte.

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog