Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Géolocalisation mobile : Et Banjo créa le premier média de découverte sociale...

Parmi toutes les applications mobiles sociales sorties ces derniers mois, celle-ci est certainement la mieux pensée. Lancée vendredi, Banjo (adresse internet : ban.jo) a fait le buzz tout le week-end aux Etats-Unis. Banjo est le parfait exemple de la "killer app", un programme qui tire le meilleur parti de l'environnement technologique actuel et propose un service dont tout le monde se dit, en le voyant : "pourquoi n'y ai-je pas pensé avant?" Bref, Banjo a "cracké le code", comme on dit, de la géolocalisation sociale. Les premières personnes à qui je l'ai montrée ne s'y sont pas trompées : "C'est parfait pour draguer !". Ce qui me laisse penser, le sexe étant l'ingrédient majeur de tout réseau social, que l'application est vouée  un grand succès. Que fait Banjo ? Banjo est une application iPhone ou Android qui vous propose de voir en une seule fois toutes les personnes qui se trouvent près de vous, que vous les connaissiez ou non, que vous soyez connecté ou non à un réseau social. Mieux, et c'est là le plus fascinant : Banjo publie un flux d'infos social et géolocalisé de tous ces utilisateurs : les tweets sur Twitter, les check-in Foursquare avec commentaires et photo, les check-in Gowalla (un clone de Foursquare), certaines publications Facebook (celles qui ne sont pas privées comme les check-in sur "Places" qui permettent de dire où l'on est, avec qui, et de laisser un commentaire). Pour apprécier Banjo, pas besoin d'être inscrit ou d'avoir des amis sur le réseau. L'application scanne tous les réseaux sociaux autour de vous. Et pas seulement vos amis. C'est tout son intérêt. [vimeo]http://vimeo.com/25368271[/vimeo] Banjo a donc inventé le premier média de "découverte sociale". Et par découverte, nombreux sont ceux qui entendront : possibilité de rencontre. Romantique, mais pas seulement. Il est assez fascinant d'ouvrir son iPhone et de voir, comme avec un radar, qu'il y a au café du coin un blogueur ou une blogueuse qui travaille dans le même secteur que vous, que quelqu'un vient de quitter tel restaurant mécontent, ou quelles sont les infos qu'il consulte et partage... Le reporter sur le terrain, lorsqu'il il sera sur un événement, sera peut-être bien inspiré d'ouvrir son banjo pour voir s'il n'y a pas des infos partagées, et par qui, dans le secteur. Il est d'ailleurs possible de contacter ces personnes par message privé sur leur réseau social. "See what you miss", c'est la baseline de Banjo : "Voyez ce que vous ratez". Banjo change le paradigme du média social, en réunissant les deux dans un flux dépersonnalisé centré sur la géolocalisation, il donne une nouvelle dimension au réseau. De plus en plus, le web, loin d'être un espace virtuel, devient cette augmentation du quotidien. Après Facebook qui a rassemblé les révoltés égyptiens place Tahrir , Banjo vous fait découvrir de nouveaux "amis" (au sens "média social" du terme...) dans la rue. Et, en détournant le système, plante un nouveau piton dans la paroi déjà bien entamée de la vie privée... (Illustration : PSFK)
Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

Benoît Raphaël

Benoît Raphaël est expert en innovation digitale et média, blogueur et entrepreneur. Il est à l'origine de nombreux médias à succès sur Internet : Le Post.fr (groupe Le Monde), Le Plus de l'Obs, Le Lab d'Europe 1. Benoît est également co-fondateur de Trendsboard et d'Imprudence.
Voir le profil de Benoît Raphaël sur le portail Overblog

Commenter cet article