Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Financer des reportages par ses lecteurs : ça marche (enfin un - tout petit - peu)

"J'aime l'info", le site du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne qui permet aux sites d'infos de faire financer certains de leurs projets par leurs lecteurs vient de connaître, trois mois après son lancement, son premier succès. Le site Politis, site indépendant d'actualité politique vient en effet "de réunir les 2500 euros nécessaires à un reportage sur les conséquences de l'exploitation des gaz de schiste aux Etats-Unis et au Canada", écrit le site Arrêt sur Images. Politis.fr va donc partir "à la rencontre de ceux qui subissent déjà, aux Etats-Unis ou au Canada, l'exploitation de leur sous-sol par des forages destructeurs" . En plus d'un reportage qui devrait rencontrer ses lecteurs (avant même sa réalisations, les lecteurs de Politis semblent y croire), Politis va envoyer aux donateurs, "pendant la réalisation du reportage, un point régulier du journaliste envoyé sur le terrain via une newsletter spéciale. Les soutiens du projet recevront également l'intégralité du reportage en exclusivité avant sa parution publique sur Politis.fr. Le détail précis des frais engagés sera intégralement communiqué aux donateurs" indique le site dans son appel aux dons. Si l'idée est séduisante, et peut visiblement marcher (l'exemple de Politis), J'aime l'info n'est pas (encore ?) un succès : Arrêt sur Images rappelle que la plupart des projets ne parviennent tout simplement pas à être financés : "Rue89 n'a réuni que 545 euros sur les 5 000 demandés pour une enquête sur le logement", et le site de Daniel Schneidermann que 123€ sur les 5000€ attendus. Et si c'était ça le nouveau business model de l'info en ligne ? Caramba, encore raté... (La page de La Social Newsroom sur "J'aime l'info") (Veille réalisée par Marc Botte pour La Social Newsroom)
Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

Benoît Raphaël

Benoît Raphaël est expert en innovation digitale et média, blogueur et entrepreneur. Il est à l'origine de nombreux médias à succès sur Internet : Le Post.fr (groupe Le Monde), Le Plus de l'Obs, Le Lab d'Europe 1. Benoît est également co-fondateur de Trendsboard et d'Imprudence.
Voir le profil de Benoît Raphaël sur le portail Overblog

Commenter cet article