Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RESEAUX SOCIAUX. Google revient à la charge et lance "Google+"

Par Marc Botte, journaliste community manager au Post.fr. On se souvient de Google Buzz, qui a viré au... bad Buzz, comme la plupart des tentatives de Google de s'imposer dans le Web "social". A tel point que Eric Schmidt, ancien big boss du géant de Mountain View a admis avoir loupé le virage du web Social : "Je savais clairement que nous devions faire quelque chose et j’ai échoué. Un CEO doit endosser la responsabilité ! J’ai foiré". Il a "foiré" mais Google compte bien se rattraper : le géant américain a annoncé qu'il s'apprêtait à lancer son réseau social pour concurrencer Facebook et les autres, baptisé Google+. Un service qui s'articule, d'après ce que l'on peut en voir, autour des différents "cercles d'amis" et sur le partage. Son slogan : "Partagez le Web comme vous le vivez".

Comme Facebook, Google+ offre
  • Une photo de profil
  • Un "Newsfeed"
  • Un service de partage de photos
  • Un équivalent des "événements" Facebook, pour organiser des rencontres avec ses amis.
  • Une application mobile (iPhone et Androïd) regroupant les principales fonctionnalités de Plus
[youtube width="280" height="174"]http://www.youtube.com/watch?v=N8gvHaX1cwY[/youtube] A l'inverse de Facebook, Google Plus...
  • Classe ses contacts de façon plus fine en respectant les différents cercles sociaux des relations. Google appelle ça la fonctionnalité "Cercles". Le but : contrer Facebook, souvent critiqué sur le respect de la vie privée de ses membres, rapporte Reuters.
[youtube width="280" height="174"]http://www.youtube.com/watch?v=ocPeAdpe_A8[/youtube]
  • Permet les "conférence vidéos" jusqu'à 10 personnes (Google appelle ça des "bulles")
[youtube width="280" height="174"]http://www.youtube.com/watch?v=QN38vHZjWXw[/youtube]
  • Remonte les informations disponibles sur le Web automatiquement en fonction de vos intérêts (des sortes de pages Facebook alimentées par les contenus du Web ?)
[youtube width="280" height="174"]http://www.youtube.com/watch?v=0DoAl4JXhQo[/youtube] La présentation complète... en vidéo [youtube]http://www.youtube.com/watch?v=xwnJ5Bl4kLI[/youtube] ... et le test en français par CyprienD [youtube]http://www.youtube.com/watch?v=7xIsV1ICGKw[/youtube] "Nous avons décidé d'ajouter de nouveaux éléments à Google, pour que les échanges sur le web soient plus vrais que nature", peut-on lire sur la page de présentation du service, rédigé dans un style très "familial", comme si le but était de toucher toutes les tranches d'âge. "Nous avons beaucoup appris de Buzz, et l'une des choses que nous avons retenu, c'est qu'il y a un véritable potentiel marchand pour un produit dès lors que l'on s'adresse à des gens concernés par le respect de la vie privée et des informations qu'ils partagent", indique Horrowitz, vice-président de Google, qui tacle au passage Facebook, même si selon un responsable de Google "les deux", Facebook et Google Plus, peuvent être complémentaires. Pour l'instant, la version disponible aux testeurs ne contient pas de publicité... et l'on ne sait pas quand elle sera ouverte à tout le monde... Vous pouvez voir ici à quoi ressemble un "feed" public de Google Plus. Pour être tenu au courant du lancement, vous pouvez vous inscrire ici. Google a-t-il tiré les leçons de ses précédents échecs ? Google+ peut-il permettre au géant de la recherche de refaire son retard ? Si vous voulez voir les plus gros flops de Google, c'est ici.
Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

Benoît Raphaël

Benoît Raphaël est expert en innovation digitale et média, blogueur et entrepreneur. Il est à l'origine de nombreux médias à succès sur Internet : Le Post.fr (groupe Le Monde), Le Plus de l'Obs, Le Lab d'Europe 1. Benoît est également co-fondateur de Trendsboard et d'Imprudence.
Voir le profil de Benoît Raphaël sur le portail Overblog

Commenter cet article