Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La punition ultime : Google n'indexe plus certains journaux belges

En conflit avec plusieurs titres de presse belges, Google a opté pour une mesure radicale : la suppression de ces journaux de son moteur de recherche (Google Actualité, concerné par ce conflit, mais également Google, le moteur de recherche). Depuis plusieurs années, CopiePresse réclamait à Google de payer pour que les articles de ses titres de presse (Le Soir, La Libre Belgique, Vers l'Avenir...) soient repris par Google Actualité. En mai, une décision de la justice belge a donné raison au groupe de presse. Google a donc décidé de respecter cette décision... et d'aller encore plus loin : en plus de Google Actualité, c'est son moteur de recherche "classique" qui ne référence plus les titres de CopiePresse. "Ce sont clairement des méthodes de rétorsion", juge-t-on côté belge, rapporte Numerama. "Nous restons ouverts à une collaboration et (...) Copiepresse n'a pas grand chose à faire pour voir ses membres à nouveau indexés", répond Google, indique L'Echo. La querelle devrait tôt ou tard trouver une issue. Mais elle pose des questions, auxquelles cet épisode pourrait répondre : - La presse peut-elle se passer de Google ? - Quel est l'importance de Google dans cette idée de neutralité du Net ? - Sans Google, quel est le manque à gagner en nombre de visite et en revenu ?
Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

Benoît Raphaël

Benoît Raphaël est expert en innovation digitale et média, blogueur et entrepreneur. Il est à l'origine de nombreux médias à succès sur Internet : Le Post.fr (groupe Le Monde), Le Plus de l'Obs, Le Lab d'Europe 1. Benoît est également co-fondateur de Trendsboard et d'Imprudence.
Voir le profil de Benoît Raphaël sur le portail Overblog

Commenter cet article