Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
la vie, les internets... et trendsboard

@benoitraphael

la vie, les internets... et trendsboard

OURAGAN IRENE. Comment The New-York Times a décidé de se servir de Twitter

com
Comment faire pour contenter un maximum de followers quand un média a plus de 3 millions d'abonnés Twitter, avec des intérêts divers ? Comment faire pour couvrir largement un événement majeur (Irene, le début du feuilleton Strauss-Kahn, la chute de Moubarak par exemple) sans polluer la timeline des followers non intéressés par cet événement qui "écrase" tout le reste de l'actualité ? Le New-York Times s'est posé la question, et a décidé vendredi de créer un compte Twitter de plus, baptisé @NYTLive. Le but de ce compte : être la source privilégiée, celle qui suit les grands développements et donne des détails sur le feuilleton principal de l'actualité. "In-depth Twitter curation of major news stories by New York Times editors. This feed is not active every day. Follow it as a supplement to @nytimes." indique la présentation du compte Twitter. Premier feuilleton couvert par @NYTLive, l'ouragan Irene, bien entendu. Les followers savaient à quoi s'attendre en s'abonnant à son fil d'information : toutes les infos à ne pas manquer si l'on s'intéresse à l'ouragan. Parmi les informations diffusées par ce compte :
  • Les derniers développements en détails. Le compte @nytimes traitait bien entendu le sujet, mais @NYTimes permettait de proposer plus d'angles, plus de détails.
  • Le best-of des autres médias. Qu'il s'agisse des autres comptes du NY Times ou de ceux de ses concurents, @NYTLive a beaucoup retweeté.
L'ouragan Irene ayant pris fin, et les "breaking news" à son sujet également, NYTLive a cessé de tweeter... jusqu'au prochain important feuilleton. Source : Poynter (Veille réalisée par Marc Botte pour La Social Newsroom)