Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PARTICIPATIF. Un journal canadien ouvre un café... et y implante (un peu) sa rédaction

"De quoi parlent les gens à la machine à café ?". Voilà une phrase dite et redite au Post.fr lorsque l'on débat d'un sujet, et héritée du temps où Benoît était rédacteur en chef. Le Winnipeg Free Press (115.000 exemplaires), un journal local de la ville de Winnipeg (600.000 habitants) au Canada se pose certainement la même question. À tel point qu'il a décidé d'ouvrir le 23 mars son propre café : le News Café. Ce n'est pas TOTALEMENT nouveau : The Register Citizen (États-Unis) a inspiré le Winnipeg Free Press.
"Le News Café est le 'Social hub" et le lieu de rencontre de Winnipeg, avec en plus de la nourriture délicieuse, des boissons savoureuses et des événements vivants", décrit le site du journal.
Le café dispose d'un fil Twitter (qui diffuse des infos... et le plat du jour), d'une page Facebook et d'un blog. Une petite vidéo de présentation [youtube]http://www.youtube.com/watch?v=5y8TrhN9_1s[/youtube] "C'est important de rencontrer la communauté (des lecteurs). La plupart des journaux, pour des raisons pratiques, ont construit des nouveaux immeubles dans des zones industrielles, et nous l'avons fait également. Ainsi, nous avons un peu perdu le lien avec notre lectorat. En nous installant dans le centre-ville, cela va être bien plus facile de rencontrer les gens et d'accueillir des événements", mais également de conquérir un public plus jeune, a indiqué John White, en charge du site Web du journal, lors de l'annonce de l'ouverture du café au début de l'année.
Photo Instagram de jheim Le but est donc clair : aller à la rencontre des lecteurs, être le centre du débat, être au centre de la vie des habitants de Winnipeg. Un peu à l'image de la page Facebook d'un média, qui veut être au centre de la vie numérique des lecteurs, mais dans la vie "offline". Les journalistes du papiers viennent parfois y travailler, et plusieurs journalistes Web y sont constamment. Leur rédaction est "portes ouvertes" à tous moments. Des débats politiques pendant les périodes électorales et des interviews peuvent également être organisées. Un "lab" a également été créé pour que les journalistes forment les bases du journalisme aux lecteurs, les conseillent sur comment ouvrir un blog, etc, détaille le Nieman Lab. Une démarche très ouverte, très transparente donc. Une superbe démarche je trouve, fraiche... "Que ferait Google s'il était propriétaire d'une compagnie d'hôtel, d'une compagnie aérienne, d'écoles, etc", se demandait Jeff Jarvis dans son livre La Méthode Google. Et si Google était propriétaire d'un journal, ouvrirait-il un café, pour se concentrer sur son coeur de métier : animer la conversation ? Vous en pensez-quoi ? C'est mieux que les t-shirts Le Figaro et Le Monde de Zara, non ? (Veille réalisée par Marc Botte pour La Social Newsroom) Photos Flickr de Adrian J.K. Shum (merci !)
Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

Benoît Raphaël

Benoît Raphaël est expert en innovation digitale et média, blogueur et entrepreneur. Il est à l'origine de nombreux médias à succès sur Internet : Le Post.fr (groupe Le Monde), Le Plus de l'Obs, Le Lab d'Europe 1. Benoît est également co-fondateur de Trendsboard et d'Imprudence.
Voir le profil de Benoît Raphaël sur le portail Overblog

Commenter cet article