Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ETUDE. Médias et réseaux sociaux : « Twitter va se démocratiser »

Voici quelques extraits de l'interview que j'ai donnée à Terrafemina, à l'occasion de la publication, ce mardi matin, de leur étude sur les réseaux sociaux et l'information :
"L'enquête fait apparaître un plébiscite massif des internautes pour les grands médias online. Cela montre à quel point les médias en ligne sont entrés dans le paysage des Français et font partie intégrante de leur environnement. L’usage quotidien d’Internet a atténué la méfiance du public, même si le sondage montre une préoccupation face au risque de diffuser des informations non vérifiées (59% des sondés). Ce nouveau réflexe devrait encore s’accentuer avec l’accessibilité de l’information via le mobile. Je pense que la cote de confiance de ces médias a pris de l’ampleur grâce à l’interactivité : pouvoir discuter, donner son avis, voire corriger l’information, renforce cette confiance du grand public. Cela prouve une nouvelle fois aussi la force des marques comme le Monde ou le Figaro, qui bénéficient d’un grand crédit. " "Il est très intéressant de constater que les utilisateurs de ces réseaux sont beaucoup plus actifs qu’on ne l’a prétendu. Ils opèrent une véritable sélection de l’information, -« Curation » dit-on aux Etats-Unis-, et assurent le rôle dévolu jusqu’ici aux médias traditionnels dans leurs revues de presse ou revues du web. Il y a une vraie volonté de participer au débat et cela se passe davantage sur Facebook ou Twitter.L’enjeu, pour les médias d’information, consiste désormais à rapatrier cette communauté qui leur échappe, c’est-à-dire créer des passerelles entre les réseaux sociaux et leurs propres contenus." "La logique de Twitter est très différente de celle de Facebook : c’est un média qui ne recherche pas la rencontre entre amis, mais le partage d’information, et votre enquête montre que 25% des cadres ont déjà un compte. Je pense que Twitter va se démocratiser, comme aux USA, sous l’influence des comptes de people. En France, cela prend plus de temps, mais déjà, l’affaire DSK a fortement contribué à populariser et démocratiser le réseau : toutes les chaînes de télé ont cité Twitter pour couvrir cette affaire et tous les quotidiens et magazines ont tâché d’expliquer le fonctionnement de ce site de micro-blogging à leurs lecteurs. Nous n’en sommes qu’au démarrage."
Lire l'intégralité de l'interview sur Terrafemina.
Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

Benoît Raphaël

Benoît Raphaël est expert en innovation digitale et média, blogueur et entrepreneur. Il est à l'origine de nombreux médias à succès sur Internet : Le Post.fr (groupe Le Monde), Le Plus de l'Obs, Le Lab d'Europe 1. Benoît est également co-fondateur de Trendsboard et d'Imprudence.
Voir le profil de Benoît Raphaël sur le portail Overblog

Commenter cet article