Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

START-UP. La belle histoire de Wizee

Wizee, c'est d'abord la rencontre entre deux jeunes entrepreneurs. Parmi les plus jeunes de la place. Mikael Outmezguine, 23 ans. Et Cyril Paglino, 25 ans, ex star de la téléréalité, qui a su tirer profit de son aventure chez Secret Story sans prendre la grosse tête, ni sombrer dans la dépression. Le vrai secret de Cyril : il travaille beaucoup. C'est d'ailleurs, avec la modestie et la gentillesse, le point commun entre ces deux amis. Wizee est une agence d'un nouveau genre. Elle met en relation les stars et les marques en utilisant la puissance des réseaux sociaux. Le service s'appuie sur un espace web personnalisé et une application mobile distribués gratuitement aux people. L'application leur permet de gérer leurs conversations sur Twitter ou Facebook très simplement.  "Notre business model, c'est d'aller voir les marques ou les agences de créa et de leur dire : si vous avez besoin d'une égérie ou d'un artiste, si vous voulez qu'un artiste se fasse le relais de vos messages sur les réseaux sociaux, passez par nous", explique Mikael Outmezguine, qui constate : "On est trés forts sur les lancements de produit. Deux fois sur quatre la marque demande à ce que l'artiste passe par sa propre page Facebook : on ne vend pas que l'image, mais aussi et surtout le relais vers la communauté de l'artiste." Résultat ? "Avec la recommandation d'un artiste, on peut garantir 50.000 clics ou 100.000 vues sur une vidéo." Wizee a développé des outils qui leur permettent de mesurer le nombre de clics ou de vues, la provenance des clics, si la vidéo a été vue en entier ou pas, à quelle heure poster pour toucher telle ou telle cible de fans. Wizee apporte aussi son expertise sur les communautés digitales. "On peut se servir par exemple des deux millions de fans d'un artiste pour créer un jeu concours. Par exemple, devenez fan de la marque pour voir une vidéo de l'artiste en exclusivité". Le pouvoir de recommandation des people sur leurs fans est énorme, souvent irrationnel.  Une mécanique à utiliser avec précaution, pour ne pas casser ce fascinant jouet. "Nous disons aux artistes de ne pas faire trop de campagnes. 2 ou 3 marques par an, maximum". Parmi les artistes avec qui Wizee collabore, quelques pointures : Michael Youn, Florence Foresti, Nikos Aliagas, Omar Si, Mat Pokora ou encore La Fouine ("Français N°1 sur Twitter avec 300.000 abonnés"). Des pointures, mais pas aussi "grosses" que celles qu'est capable d'aligner une autre agence spécialisée dans la mise en relation people/ marques, "My Love Affair", la société de Cathy et David Guetta. My Love Affair, plus fort que Wizee ? "D'abord je trouve ça génial. On les a rencontrés plein de fois. Ils sont sur des dispositifs à plusieurs millions d'euros, très  loin de nos budgets. Mais ils sont trés visibles, du coup ça donne des idées aux marques et, au final, ça consolide le marché. Nous récupérons la longue traine." De quoi voir l'avenir en rose : "Nous sommes 7 personnes aujourd'hui, bientôt 8. En février, on était bénéficiaire. Nous seront rentables, largement, d'ici la fin de l'année. Et nous envisageons de partir à Londres, en Chine ou au Brésil." Wizee reste donc une petite structure qui ne se prend pas la tête. Quand je suis allé les voir pour la première fois, à la fin de l'été, ils venaient de s'installer dans le quartier Montorgueil. Secret Story et ses fausses paillettes étaient déjà loin. "On a fait une virée chez Ikéa, on a monté nous-mêmes nos meubles, on travaille énormément".  Cyril et Mikael se sont rencontrés au foot, "on jouait souvent ensemble. Il venait de sortir de Secret Story et avait monté un site de rencontres, Nid2love. Beaucoup de people que connaissaient Cyril nous demandaient des conseils sur Internet, alors on a décidé d'en faire un business." Mikael a créé sa première entreprise à 13 ans : "Je montais des serveurs de tchat que je commercialisais. J'ai notamment monté l'infrastructure de tchat du site ResPublica. Je crois qu'ils ne se doutaient pas que j'avais 13 ans! Après, j'ai importé des consoles Playstation depuis e-Bay que je revendais à mes potes." A 18 ans, Mikael cherche à lever des fonds pour monter un business autour de la compression vidéo, avec son père avec qui il venait de créer une société de vidéosurveillance. En vain. A 19 ans, il retourne au web et crée un service de conciergerie d'un nouveau genre : "Ask Mika". Il cherche à nouveau à lever des fonds. "Mais je n'avais que 19 ans, on ne faisait pas confiance aux jeunes à l'époque. " Wizee a levé 300.000€ l'an passé. Mikael n'avait que 22 ans, Cyril 24. Tous deux font partie de cette génération des 20-27 ans, mobile native, hyper douée, qui est en train de réveiller le marché des start-up en France. "Il y a une vraie énergie dans notre génération. Nous avons compris que, contrairement à nos ainés, nous ne ferons pas qu'une seule carrière dans notre vie. On va changer régulièrement de métier, d'industrie, de pays... Le monde d'aujourd'hui change trop vite. La mobilité est obligatoire !" A lire chez Darkplanneur : l'interview de Cyril Paglino. Il y parle tarifs et formats.
Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

Benoît Raphaël

Benoît Raphaël est expert en innovation digitale et média, blogueur et entrepreneur. Il est à l'origine de nombreux médias à succès sur Internet : Le Post.fr (groupe Le Monde), Le Plus de l'Obs, Le Lab d'Europe 1. Benoît est également co-fondateur de Trendsboard et d'Imprudence.
Voir le profil de Benoît Raphaël sur le portail Overblog

Commenter cet article