Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LeKiosk : le nouveau visage de la presse magazine sur tablettes

Quand les fondateurs de la start-up française LeKiosk m'ont proposé de découvrir la nouvelle version de leur application pour lire les magazines papiers sur tablette, j'étais très intrigué.

LeKiosk a levé pas mal d'argent il y a deux ans (5,6M€) et a donc pu mettre les moyens pour sortir un produit qui puisse servir de mètre-étalon dans le secteur des kiosques numériques.

Objectif de cette levée : devenir le leader européen de la distribution presse numérique. Mais aussi, j'imagine, un jour, de la distribution presse tout court, une sorte de Presstalis du futur (pas le partenaire piscine, mais le réseau de distribution de la presse papier dans le monde réel qui, lui, ne va pas très fort). Un futur pas si éloigné où les kiosques au coin de la rue auraient disparu.

La nouvelle application LeKiosk, sortira le 27 mai prochain sur iPhone et iPad (à la rentrée pour Android et Windows). Et elle ne fait pas dans le gadget ni l'interactivité à outrance. Ce qui semble confirmer cette idée de plus en plus répandue (les études le prouvent) que les lecteurs préfèrent retrouver l'expérience papier sur leur tablettes plutôt qu'une application ultra multimédia avec des vidéos qui s'ouvrent partout et des infographies animées.

Ça ne veut pas dire qu'il n'y aura jamais d'évolution. Mais que c'est encore un peu tôt, explique Michaël Philippe, l'un des fondateurs (ils sont deux frères : Michael et Nathaniel) :

"En matière d'interactivité, les premiers essais des éditeurs ne se sont pas montrés très concluants, les lecteurs étant peu intéressés par des vidéos qui ralentissent leur expérience de lecture et les temps de téléchargement.

Cependant, nous croyons fortement en l'évolution des formats (ex: ce que fait Adobe avec DPS) et dès que les éditeurs l'auront adopté, nous l'intégrerons sur LeKiosk. C'est encore un peu tôt et nous tenons à conserver la même expérience quelque soit le magazine acheté."

On l'aura compris, avant d'aller chercher l'interactivité, il faut d'abord régler deux problèmes : la qualité de lecture et ce fichu temps de téléchargement qui a fait s'arracher les cheveux à tous les lecteurs digitaux de la planète. Une blague récurrente aux débuts de la tablette disait qu'avant de pouvoir lire son magazine après l'avoir acheté on avait le temps d'aller boire un petit noir au café du coin, de prendre des croissants et de remonter chez soi.

Sur la nouvelle appli LeKiosk, la lecture se fait en streaming, un peu comme pour un film de location, ce qui permet de commencer l'expérience tout de suite. Objectif : avoir accès à son contenu en 5 secondes.

Et LeKiosk a également mis l'accent sur la qualité de l'image et de lecture.

Du coup, la nouvelle application a abandonné son positionnement 3D (on pouvait choisir son magazine dans un kiosque virtuel) pour se concentrer sur le contenu. Une grande partie du budget de la levée de fonds a été investi dans le design et l'interface design, et ça se sent : grande qualité de lecture et de navigation, à travers un flat design élégant, centré sur le contenu. Regardez, c'est plutôt joli :

LeKiosk : le nouveau visage de la presse magazine sur tablettes
LeKiosk : le nouveau visage de la presse magazine sur tablettes
LeKiosk : le nouveau visage de la presse magazine sur tablettes

Ça change de l'ancienne version :

LeKiosk : le nouveau visage de la presse magazine sur tablettes

Côté logo, on a aussi fait évoluer le concept. Le petit bonhomme rigolo a été sacrifié sur l'autel du flat design à IOS7 (à droite). Ce qui est un peu plus élégant, vous noterez :

LeKiosk : le nouveau visage de la presse magazine sur tablettesLeKiosk : le nouveau visage de la presse magazine sur tablettes

Dernière évolution : la personnalisation. L'utilisateur peut sélectionner ses centres d'intérêt et de désintérêt avec des gros boutons, pour se voir ensuite proposer des magazines plus proches de ses préoccupations.

LeKiosk : le nouveau visage de la presse magazine sur tablettes

C'est donc une jolie avancée dans un marché des distributeurs digitaux de presse écrite qui est encore faible par rapport au papier, et qui est en train de se chercher.

En France, Relay et LeKiosk revendiquent chacun le leadership : plus d'exemplaires vendus pour Relay (1,3M contre 1M par an, selon l'OJD), mais LeKiosk avance un chiffre d'affaires plus important (et conteste aussi un peu les chiffres, mais bon...). Derrière ces deux gros qui trustent 70% du marché, l'application "officielle" des éditeurs de presse (ePresse) n'arrive pas à trouver sa place et pourrait chercher un repreneur.

Mais les vrais concurrents sont ailleurs, rappelle Michael Philippe : le kiosque d'Apple et le Newstand d'Android.Qui pourraient d'ailleurs décider demain de virer tous les autres kiosques. Ce n'est pas une petite menace pour la start-up qui réfléchit aujourd'hui à diversifier son offre autour des contenus.

Petit bonus ci-dessous : la vidéo de présentation de l'application, avec plein de gens heureux qui rient en lisant leur magazine et se jettent des regards remplis d'amour.

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

Benoît Raphaël

Benoît Raphaël est expert en innovation digitale et média, blogueur et entrepreneur. Il est à l'origine de nombreux médias à succès sur Internet : Le Post.fr (groupe Le Monde), Le Plus de l'Obs, Le Lab d'Europe 1. Benoît est également co-fondateur de Trendsboard et d'Imprudence.
Voir le profil de Benoît Raphaël sur le portail Overblog

Commenter cet article