Benoît Raphaël

Il suffit de s’y mettre

Il suffit de s’y mettre

L’ami Jean Baptiste Descroix Vernier était de retour à Paris, hier, après une longue absence. 

Pionnier et « champion » du web, il est venu parler du drame de l’eau en Afrique et a fait des propositions concrètes à l’Assemblée Nationale. 

Avec son humilité, sa précision, son courage et son franc-parler habituels. Admirable.

Il constate : 5 personnes meurent chaque minutes dans le monde à cause de l’eau insalubre. D’ici 2025 la moitié de la population mondiale vivra dans des régions avec des problèmes d’eau, ce qui va provoquer des millions de morts mais aussi une vague migratoire sans précédent. 

Pour lui, qui a l’approche pragmatique de l’entrepreneur, on peut régler définitivement la plupart des problèmes humanitaires, c’est très concret. Il suffit de s’y mettre. Village après village, bidonville après bidonville. Installer des puits, l’accès à l’eau courante potable. Sa fondation, le fait depuis des années. Et les puits restent.

« Les financements sont là, les acteurs de terrain ont un engagement sans faille au quotidien, les ressources en eau sont accessibles avec les technologies existantes. Ces quelques propositions pourraient aider à sauver les vies de peuples entiers»

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :