Benoît Raphaël

Une réplique de l'arche de Noé, au cas où...

Une réplique de l'arche de Noé, au cas où...Une réplique de l'arche de Noé, au cas où...
Une réplique de l'arche de Noé, au cas où...Une réplique de l'arche de Noé, au cas où...

Cet homme est Hollandais. Il a construit une réplique à taille réelle de l'Arche de Noé, enfin, selon la bible... 124m de long sur 22m de hauteur, capable d'embarquer 5000 personnes. Il y a même installé un petit zoo dedans.

Son projet ? Amener l'arche en Israël par la mer. Sa motivation première était de prouver à ses enfants que la bible disait vrai... Je ne sais pas si c'est, hum, "vrai" mais disons qu'il a construit un énorme machin en bois qui flotte.

Mais Johan Huibers est surtout un habitué du déluge. Son pays en est victime depuis des siècles. Et en cette période de pessimisme climatique, son oeuvre prend une dimension moins biblique que collapsologique... Vous savez, ce mouvement écologiste qui défend l'idée qu'on ne pourra plus empêcher la catastrophe, et qu'il faut s'y préparer. Approche rationnelle, certes, mais complètement déprimante. Et qui se répand comme une trainée de poudre depuis la démission de Nicolas Hulot.

D'autres, en face, comme la prospectiviste Virginie Raisson-Victor prêchent la complexité du monde et que donc, théoriquement, tout est envisageable, même le meilleur. Pourvu qu'on voie le verre à moitié plein et qu'on s'y mette. En attendant, Huibers construit une arche. "Peut-être q'un jour je sauverais tout le voisinage..."

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :