Benoît Raphaël

Peut-on se passer des médias ?

Peut-on se passer des médias ?

Peut-on se passer des médias ? Je synthétise ici une conversation lancée sur Twitter autour d'un sondage publié à l'occasion des Assises du Journalisme. Cette étude montre que la défiance du public envers les hashtagmedias et les journalistes masque aussi une attente. En gros, 91% des Français trouvent le journalisme utile, mais 70% ne font pas confiance aux médias (selon une autre étude la même année).

Au fond tout cela est positif. Reste à savoir quelles leçons en tirer. En tête de ces attentes : vérifier les hashtagFakeNews.

Mais vérifier l'info suffit-il à convaincre de la vérité des faits ? "Pour convaincre le public, l'argumentation - aussi bonne soit-elle - ne suffit plus » suggère Cyrille Frank . « Il faut rétablir la confiance, et cela passe notamment par l'écoute exigeante. Et la fin de l'utopie de neutralité proclamée".

Pour Elodie Vialle, "les scientifiques comme les journalistes doivent mieux communiquer sur la notion de « doute acceptable », par quel chemin on en arrive à établir les faits". Il faut laisser de côté la "prétention à la vérité" insiste sociologue Jean-Marie Charon : "les gens demandent de la fiabilité."

Et instaurer une éducation à l'information dès l'école primaire, comme le proposent Natacha Quester-Séméon et Damien Douani ?

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :