Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
la vie, les internets... et trendsboard

@benoitraphael

la vie, les internets... et trendsboard

Après l'invasion des journalistes citoyens, l'attaque des robots journalistes !

com

Décidément, le métier de journaliste est cerné de toutes parts. Après le journalisme participatif, qui a enrichi le traitement de l'information en poussant les journalistes à partager une partie de leurs compétences historiques (analyse, filtrage, opinion, fact checking, écriture, photo...), Internet est en train de faire émerger une nouvelle race de "journalistes" : les robots.

La "faute" à la sémantique et aux algorithmes, mais aussi à la formidable base de données en réseau que fournit la toile et qui permet de nourrir et de faire grandir l'intelligence artificielle.

On a vu les premiers sites d'infos écrits par des robots

Des algorithmes décider des sujets et des opportunités de publication.

Il y a Trendsboard, bien sûr, que j'ai lancé avec mon ami Jean Véronis, qui aide les rédactions à prédire les conversations qui vont buzzer

Et maintenant il y a Truth Teller : un robot journaliste, développé par le Washington Post, qui analyse en temps réel les discours vidéo des politiques et vérifie la véracité des propos en allant chercher tout seul dans la base de données de faits du grand quotidien américain. Le même quotidien qui est entré dans l'histoire avec le Watergate. Symbole du journalisme d'investigation.

Après l'invasion des journalistes citoyens, l'attaque des robots journalistes !

Le prototype a été développé en 3 mois, ce qui semble peu. Le WP a bénéficié de la technologie de Truth Goggles, qui fait du fact checking automatique.

Le robot transforme le son de la vidéo en texte puis le fait correspondre avec une base données textuelle, analysant le vrai du faux.

"We are effectively taking in video, converting the audio to text, matching that text to our database, and then displaying, in real time, what’s true and what’s false. The key to the project’s success is building an authoritative database"

Knight Foundation

J'en ai discuté avec Jean Véronis qui doute un peu de l'efficacité d'un tel robot, mais il n'empêche : l'évolution des technologies du langage sont en train de changer le monde des médias. Des robots qui écrivent, des robots qui vérifient, des robots qui prennent des photos, des robots qui sélectionnent les bonnes histoires... que reste-t-il au journaliste ? Une réinvention permanente de son métier. Et, toujours, une capacité à s'appuyer sur ce que peut apporter le réseau (participatif, algorithmes...) pour se concentrer sur l'essentiel et améliorer l'expérience d'information.

Journaliste, après le citoyen, le robot : ton nouvel ami ?

Après l'invasion des journalistes citoyens, l'attaque des robots journalistes !