Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après la taxe Google, la taxe Facebook

Le gouvernement vient d'avoir une nouvelle idée d'impôt : taxer les sites qui collectent des informations sur les internautes. Par exemple Facebook, qui en a fait le coeur de son modèle économique.

On peut comprendre le souhait de capter de l'impôt sur une richesse qui, pour ce qui concerne les grands acteurs internationaux du Net comme Google, échappe en grande partie à la fiscalité française.

Sauf que cette taxe, qui n'en est encore qu'à l'état d'idée, ne toucherait pas que les grands, Google, Youtube ou Amazon, mais aussi tous les sites qui collectent des informations sur leurs clients. Médias compris.

La data (le traitement des données) est au coeur du développement de tous les business sur Internet et le sera de plus en plus. Créer une taxe sur la collecte de données reviendrait à créer une taxe sur l'ensemble de l'économie digitale. Un secteur certes en forte croissance, mais dont les jeunes acteurs, les start-ups françaises, sont encore fragiles.

Après la taxe Google, la taxe Facebook
Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

Benoît Raphaël

Benoît Raphaël est expert en innovation digitale et média, blogueur et entrepreneur. Il est à l'origine de nombreux médias à succès sur Internet : Le Post.fr (groupe Le Monde), Le Plus de l'Obs, Le Lab d'Europe 1. Benoît est également co-fondateur de Trendsboard et d'Imprudence.
Voir le profil de Benoît Raphaël sur le portail Overblog

Commenter cet article