Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Yahoo! privé de Dailymotion par Montebourg : le gâchis made in France

Yahoo! privé de Dailymotion ou... Dailymotion privé de Yahoo! Arnaud Montebourg a dit non au rachat de la start-up successful française par le géant américain, qui comptait prendre 75% du capital.

Dailymotion est une société privée. Détenue à 100% par France Télécom/Orange, qui est aussi une société privée, mais qui compte parmi ses actionnaires l'Etat à 27%. C'est ce levier qu'a utilisé le ministre du redressement productif pour s'ingérer dans les affaires de la start-up. Provoquant la colère du patron de France Télécom, Stéphane Richard qui cherche un partenaire industriel depuis des mois pour permettre à Dailymotion de résister face au géant YouTube.

Dailymotion est une filiale d’Orange, et non de l’Etat. C’est le groupe, sa direction et son conseil d’administration qui gèrent ce dossier .

Stéphane Richard

C'est Orange qui décide ? Visiblement non.

Dailymotion devra se développer autrement, a décidé Arnaud Montebourg. On ne sait pas comment.

On parle déjà d'investissements publics...

Alors que ce que recherche France Télécom c'est un partenaire industriel, pas financier pour développer Dailymotion hors d'Europe, seule garantie de sa survie, explique Stéphane Richard.

Certes, on peut comprendre la crainte de l'Etat de voir partir ses entreprises à succès. Mais ce n'est pas en les empêchant de se développer qu'on règlera le problème. Il faut prendre le mal à la racine.

Tout ce qu'Arnaud Montebourg va réussir à faire, c'est à casser une histoire qui avait pourtant bien démarré, s'énerve le Wall Street Journal, qui raconte les dessous de cet étrange coup de théâtre.

Ce qui est étonnant dans cette affaire, c'est la démonstration de force de l'Etat. Lequel annonce du même coup au monde entier, et au monde des investisseurs en particulier, qu'il est capable de bloquer le développement d'une entreprise sous la simple impulsion bravache d'un ministre.

Même si le cas de Dailymotion est particulier (la présence de l'Etat dans le capital d'Orange), c'est un coup dur pour l'image de l'entreprise en France. Et un piteux symbole de la difficulté de la France à créer un environnement propice à l'émergence de géants de l'Internet. Parce que si le contexte était plus solide en Europe et en France, la question du rachat ne se serait même pas posée.

On savait déjà que les Américains ne voulaient pas investir dans le numérique français. Alors que les techniciens et entrepreneurs français s'exportent très bien.

Voilà qui ne va guère arranger les choses. Il n'en fallait pas moins pour inciter les start-ups en croissance à émigrer aux Etats-Unis pour aller chercher la croissance. Le seul marché européen, encore moins français, n'est pas suffisant à l'échelle de l'Internet.

Ce n'est pas d'argent de l'Etat dont les start-ups ont besoin. Mais d'un climat favorable.

Achetez Français, disait Montebourg. Mais qui aura désormais envie d'acheter des boîtes françaises ?

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

Benoît Raphaël

Benoît Raphaël est expert en innovation digitale et média, blogueur et entrepreneur. Il est à l'origine de nombreux médias à succès sur Internet : Le Post.fr (groupe Le Monde), Le Plus de l'Obs, Le Lab d'Europe 1. Benoît est également co-fondateur de Trendsboard et d'Imprudence.
Voir le profil de Benoît Raphaël sur le portail Overblog

Commenter cet article