Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

YOLO sur W9 : le "feuilleton-réalité" qui se raconte en direct sur Facebook

Un nouveau concept d'émission débarque ce soir sur W9 à 18h50. "YOLO" est ce qu'on apppelle de la "scripted reality", c'est à dire un "feuilleton-réalité", un format de fiction s'inspirant des codes et des techniques de la téléréalité. Pourquoi en parler sur la Social Newsroom ? Parce que le concept est innovant, et parce qu'il s'accompagne d'un dispositif social TV que j'ai trouvé vraiment original.

D'abord, un peu d'histoire : Le nom, "YOLO", est inspiré de la formule "You Only Live Once", sorte de Carpe Diem pour la nouvelle génération. Mais à génération différente, codes différents. Outre atlantique, on est plus proche de Jackass et de Projet X que du cercle des poètes disparus. En gros, vous êtes Yolo si vous prenez des risques memes stupides, bon... surtout stupides, parce que, oui, "on ne vit qu'une fois".

Yolo 7229 up, 2342 down
Abbreviation for: you only live once
The dumbass's excuse for something stupid that they did
Also one of the most annoying abbreviations ever....

Guy 1: "Hey i heard that you broke ur leg falling off the balcony at that party"
Dumbass 1: "Ya but hey YOLO"

Urban Dictionnary

L'expression a été popularisée par les chanteurs Drake et Rock Ross et par le groupe parodique "The Lonely Island" (avec Kendrick Lamar...) :

Sur W9, l'interprétation de YOLO est un peu plus soft. Le concept : dans un immense loft, une bande de potes venus des quatre coins de la France venus tenter leur chance à Paris et réaliser des rêves inaccomplis.

Bref, Yolo se veut le feuilleton d'une génération. A l'image de "Plus belle la vie", version jeunes, en mixant les codes de Facebook, de la télé réalité et de la série TV.

En fait, le programme est l'adaptation française du feuilleton allemand "Berlin Tag & Nacht" sur RTL 2. Enorme succès outre-Rhin, la série rassemble plus de 2,5 millions de fans sur Facebook.

YOLO sur W9 : le "feuilleton-réalité" qui se raconte en direct sur Facebook

Quel est le principe de "Yolo"/"Berlin Tag & Nacht" ?

Sur le site, W9 reste volontairement floue sur la séparation entre fiction et réalité de la série. Mais j'ai pu tout de même obtenir quelques précisions lors de la présentation digitale du programme, la semaine dernière.

Yolo est un feuilleton. Il est donc joué par des acteurs, dont le casting s'est visiblement fait en fonction de leur personnalité pour qu'elle colle le plus possible à celle des personnages. Car si la trame de l'histoire est scriptée, les dialogues, eux, sont improvisés. L'objectif est de se rapprocher au maximum des codes de téléralité afin de provoquer une impression d'authenticité et de rapprocher les personnages de la vraie vie et de la façon de parler des télespectateurs.

L'action se déroule dans un immense loft parisien. Il y a des sessions "confessional" durant lesquelles les personnages se livrent et commentent leurs relations aux autres protagonistes. Le scénario est un peu au ras des paquerettes, mais le jeu des acteurs est très naturel et, pendant un court moment, on peut avoir un doute : est-ce de la fiction ? Est-ce de la réalité ?

YOLO sur W9 : le "feuilleton-réalité" qui se raconte en direct sur Facebook

Bien sûr, les acteurs sont des acteurs et n'exercent pas les activités professionnelles de leurs personnages, ils ne dorment pas dans le loft (même si ça peut leur arriver en cas de tournage de nuit...), et ils ont une "vraie vie" (d'acteur) à côté.

Mais tout le secret de la recette de Yolo et de Berlin Tag&Nacht réside dans cette ambiguité. Et le dispositif digital joue à fond sur cette breche. Ce qui le rend particulièrement orignal et intéressant.

W9 utilise deux seconds écrans : le mobile et la page Facebook. Sur le mobile, rien de révolutionnaire, meme si l'on reste au dessus de la moyenne de ce qui se pratique aujourd'hui en France. Par exemple, les télénautes connectés à l'application pourront avoir des bonus qui faciliteront l'immersion dans la série : on pourra lire le texto reçu dans l'épisode par tel personnage, ou voir le film tourné par le smartphone d'un autre, etc.

Mais c'est sur Facebook, que le dispositif prend toute son ampleur. La page de fans (22.000 fans pour l'instant) diffuse des contenus en "live" ou en "faux live" de la vie dans le loft. Les épisodes sont tournés plusieurs semaines avant leur diffusion, mais tout est fait pour que l'on ait une impression de temps réel. Par exemple, lorsqu'un personnage prend une photo d'un autre lors d'une soirée dans la série, la photo est publiée aussitôt sur le Facebook par le personnage, avec un commentaire.

YOLO sur W9 : le "feuilleton-réalité" qui se raconte en direct sur Facebook

Pour renforcer le lien avec les télénautes, la production publie aussi des photos de la vie quotidienne des "lofteurs". Des moments qui n'apparaissent pas dans les épisodes, comme par exemple une photo des personnages devant un match du PSG, le soir du match, ou de la Saint-Valentin.

YOLO sur W9 : le "feuilleton-réalité" qui se raconte en direct sur FacebookYOLO sur W9 : le "feuilleton-réalité" qui se raconte en direct sur Facebook

Une production "live" censée rapprocher les personnages du quotidien des fans. Les personnages pourront également répondre, très ponctuellement m'a-t-on expliqué, aux internautes dans les commentaires.

Une expérience déjà tentée il y a quelques années par un écrivain pour le roman "My Darkling", dont j'avais parlé dans la Social Newsroom :

Au delà de la technique d'écriture, "My Darklyng" utilise les réseaux sociaux pour faire vivre son univers. Deux acteurs incarnent donc les personnages principaux sur une page Facebook dédiée, censée être mise à jour par l'héroïne. Nathalie Pollock, une adolescente de 16 ans, veut devenir mannequin, et est fascinée par les histoires de vampires.

On y retrouve des vidéos des deux protagonistes filmées par les acteurs eux-mêmes, mais aussi des contenus glanés sur le Net qui nous en disent plus sur sa personnalité.

Bref, qu'on aime ou pas "Yolo" et son scénario simpliste, on assiste bien là à une nouvelle forme d'écriture télévisuelle qui se conjuge avec les réseaux sociaux.

On attend maintenant les autres chaines de TV sur ce terrain (Arte ?) pour voir comment ce concept pourrait etre exploité dans toutes ses dimensions créatives.

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

Benoît Raphaël

Benoît Raphaël est expert en innovation digitale et média, blogueur et entrepreneur. Il est à l'origine de nombreux médias à succès sur Internet : Le Post.fr (groupe Le Monde), Le Plus de l'Obs, Le Lab d'Europe 1. Benoît est également co-fondateur de Trendsboard et d'Imprudence.
Voir le profil de Benoît Raphaël sur le portail Overblog

Commenter cet article