Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Benoit Raphaël

Le fait est relevé par l'AFP. Le 16 décembre, les agences de presse publient une alerte sur un accord de l'Union européenne pour créer un fonds de secours, sur la base d'une source anonyme. Sauf que l'information pouvait être lue 10 minutes plus tôt sur Twitter. Qui a envoyé l'information ? Le président de l'UE du Conseil Européen, lui-même, Herman Von Rompuy, via son compte officiel : @euHvR. En fait, le message a été écrit par son service de presse, mais l'explication qu'il donne est intéressante : ""Nous cherchions un moyen d'avoir accès au maximum de personnes en temps réel. C'est un peu comme un texto, mais on peut inonder un public beaucoup plus large, des journalistes jusqu'aux think tanks, voire au-delà". S'il est parfois difficile (on l'a vu avec les événements en Egypte et en Tunisie) de se fier uniquement à Twitter comme source d'informations live, les auteurs étant parfois difficilement identifiables, le service de microbloging plait énormément aux officiels. Il y a fort à parier que pour la présidentielle 2012, les journalistes (et les blogueurs) seront bien obligés de rester branchés sur Twitter pour ne pas rater la petite phrase... A lire sur AFP Mediawatch : Les tweets de Van Rompuy le réservé bousculent la bulle bruxelloise - AFP-MediaWatch.