Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les découvertes de ce neurologue sur le cerveau font penser au fonctionnement d'Internet

Si vous avez un peu de temps aujourd'hui, prenez celui de lire cette interview du professeur Hugues Duffau dans l'Express. Sinon, prenez le. Ses découvertes sur le cerveau sont fascinantes. Et nous révèlent que la pensée, en fait, c'est un peu comme Internet.

Ce neurologue français a inventé une technique qui lui permet de retirer les tumeurs du cerveau sans anesthésie et quasiment sans séquelles (moins de 1%). Comment ? En stimulant des zones du cerveau alors que le patient est éveillé il parvient à détecter les zones qu'il peut opérer sans risque de séquelles.

C'est ainsi qu'il s'est rendu compte qu'il n'y a pas de géographie stable du cerveau. Par exemple, alors que le monde scientifique pensait jusqu'ici qu'il y avait une zone de la parole située dans une partie bien précise du cerveau (l'aire de Broca), eh bien en fait non. Il n'y a pas de zone de la parole, pas plus qu'il n'y a de zone de l'intelligence... En fait, il y a bien une zone, mais elle peut être située n'importe où.

Et surtout elle peut... se déplacer dans le cerveau. Un scénario à la William Gibson (pour ceux qui ne connaissent pas, c'est lui).

"Selon la localisation et la taille de la tumeur, des fonctions peuvent se déplacer ailleurs dans le même hémisphère, ou bien passer d'un hémisphère à l'autre. La plasticité du cerveau, c'est-à-dire sa capacité à réorganiser les connexions entre les neurones, est plus phéno ménale encore qu'on ne l'imaginait."

Hugues Duffau

Bref, en résumé, si chaque fonction (la parole, le mouvement, la vision, l'empathie etc) peut être localisée dans le cerveau, elle n'est pas liée au cerveau en temps que tel. Elle agirait plutôt comme un programme ou comme un chemin virtuel. Un peu comme vos données personnelles et le disque dur. Les données peuvent se déplacer dans le disque dur ou même sans aucun disque dur, dans ce qu'on appelle le "Cloud".

Ce n'est pas le cerveau qui fait la conscience, ce sont les données. Le cerveau est une sorte de disque dur. Les données, elles, sont dans le cloud...

Mais alors, qui inventera la Dropbox du cerveau ?

A lire donc. C'est un peu long, mais c'est passionnant, et ça nous change des articles sur la crise, Ebola et les affreux terroristes qui nous plombent le moral dès le réveil.

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

Benoît Raphaël

Benoît Raphaël est expert en innovation digitale et média, blogueur et entrepreneur. Il est à l'origine de nombreux médias à succès sur Internet : Le Post.fr (groupe Le Monde), Le Plus de l'Obs, Le Lab d'Europe 1. Benoît est également co-fondateur de Trendsboard et d'Imprudence.
Voir le profil de Benoît Raphaël sur le portail Overblog

Commenter cet article