Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La fin de l'article ?

Jeff Jarvis, journaliste américain, professeur et auteur du livre "La Méthode Google" a publié sur son blog une note dans lequel il se demande si l'article journalistique tel qu'on le connait ne serait pas voué à devenir un "luxe" ou un "sous-produit". À la lumière de l'importance des "tweets" dans la couverture médiatique de la tornade à Joplin (en France, on a vécu le même phénomène avec l'affaire DSK), des "live" utilisés par les grands médias pour couvrir divers événements à la minute ou encore la façon dont les journaux publient maintenant tout au long de la journée, au rythme de l'actualité, des photos, vidéos, au fur et à mesure qu'elles sont postées sur le Web, Jarvis estime que le format habituel d'article tel qu'on le connait n'est pas adapté au Web.
« Un article peut être un sous-produit dans le processus […], ce n'est plus le but du processus. » Un article peut aussi être « un luxe », quand une histoire complexe évolue, « c'est un grand service de la ficeler dans une narration convaincante et concise. » rapporte Rue89 citant Jeff Jarvis.
On l'avait vu, mais ça fait du bien de mettre des mots sur un tel phénomène. Jonathan Glick, créateur du site Sulia, imagine lui un nouveau modèle de journalisme : le flux de l'information pour les informations brutes sélectionnées par les journalistes, et de longs articles, sous leur forme actuelle, dont la valeur repose sur « la perspective subjective de l'auteur, son expérience ou sa connaissance », faits pour être sauvegardés et lus plus tard « lorsque le lecteur prend le temps de se relaxer et d'apprendre ». (Veille réalisée par Marc Botte pour La Social Newsroom) Ilustration : Jeff Jarvis par Robert Scoble)
Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

Benoît Raphaël

Benoît Raphaël est expert en innovation digitale et média, blogueur et entrepreneur. Il est à l'origine de nombreux médias à succès sur Internet : Le Post.fr (groupe Le Monde), Le Plus de l'Obs, Le Lab d'Europe 1. Benoît est également co-fondateur de Trendsboard et d'Imprudence.
Voir le profil de Benoît Raphaël sur le portail Overblog

Commenter cet article