Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce média allemand a recueilli plus de fans en 5 mois que l'hebdomadaire Spiegel

A lire ci-dessous, l'interview que j'ai accordée à l'AFP à propos de Heftig.co, un média allemand inspiré d'Upworthy, le média phénomène aux USA, à l'origine de l'invasion de ces titres longs et bizarres qui ont pourri votre fil Facebook ces derniers mois.

Genre :

Ce garçon est mort, mais ce qu'il nous laisse derrière lui est incroyable.

En cinq mois, le site a déjà rassemblé 850 000 partisans sur le réseau social Facebook, soit nettement plus que le site web de l'hebdomadaire Spiegel (670 000)..

"Heftig.co offre une page d'accueil très épurée, avec très peu de documents mis en avant. Cela permet «de donner une impression de sélection face à l'abondance d'informations sur internet», a expliqué à l'AFP Benoît Raphaël, spécialiste des réseaux sociaux et créateur de sites pour de grands médias français."

«Aujourd'hui, nous sommes tous noyés dans 'l'infobésité' avec internet, les téléphones intelligents, les journaux gratuits... Les internautes en ont marre d'être abreuvés d'informations déprimantes, ils ont besoin de contenus simples, positifs (...)», affirme-t-il.

«Tout le travail est dans l'accroche, pour que le contenu soit le plus partagé. On ne pense pas au lecteur, mais à l'ami du lecteur (...). Il faut lui donner envie de partager la vidéo avec ses amis virtuels», explique M. Raphaël."

En France, le site français HotStory, l'un des nombreux autres clones d'Upworthy, semble suivre le même chemin, avec plus de 200K fans.

Ce média allemand a recueilli plus de fans en 5 mois que l'hebdomadaire Spiegel
Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

Benoît Raphaël

Benoît Raphaël est expert en innovation digitale et média, blogueur et entrepreneur. Il est à l'origine de nombreux médias à succès sur Internet : Le Post.fr (groupe Le Monde), Le Plus de l'Obs, Le Lab d'Europe 1. Benoît est également co-fondateur de Trendsboard et d'Imprudence.
Voir le profil de Benoît Raphaël sur le portail Overblog

Commenter cet article