Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Eric Schmidt: le web n'est pas mort, il prend une nouvelle forme

A voir, la longue interview donnée (en vidéo) par Eric Schmidt, le patron de Google, au Wall Street Journal. A la question : le web est-il mort ? (une référence à l'article polémique de Chris Anderson, le patron de Wired), Schmidt répond : "Le web n'est pas mort, il prend de nouvelles formes". Mais le monde tel que Google l'a connu : le web ouvert, n'est il pas en train de se transformer vers le monde plus fermé des applications d'un côté, et le monde du partage des informations représenté par Facebook et Twitter ? "Non. Les applications telles que vous les trouvez sur mobile ou sur iPad sont très belles mais assez fermées. Mais il y a maintenant des technologies qui permettre d'ouvrir ce monde là. Les applications sont des sites web mais qui fonctionnent comme des applications, et ces technologies vont les rendre plus ouvertes" (sous entendu pour le moteur de Google). "De la même manière, la 'social revolution' est réelle. Mais c'est un problème de search. Vous voulez trouver des gens, savoir ce qu'ils font etc. Comment allez vous passer votre temps et où placer votre attention. Ce sont des questions auxquelles Google peut répondre. Le search n'est pas le seul enjeu aujourd'hui, mais c'est le métier central de Google." Know your business. Google reste focus sur le search, et considère d'ailleurs Bing comme son principal rival. "Le métier de Facebook c'est le business des réseaux sociaux, celui d'Apple de créer des systèmes fermés". Si Google avance vers de nouveaux marchés, c'est pour pouvoir obtenir plus d'informations.
Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

Benoît Raphaël

Benoît Raphaël est expert en innovation digitale et média, blogueur et entrepreneur. Il est à l'origine de nombreux médias à succès sur Internet : Le Post.fr (groupe Le Monde), Le Plus de l'Obs, Le Lab d'Europe 1. Benoît est également co-fondateur de Trendsboard et d'Imprudence.
Voir le profil de Benoît Raphaël sur le portail Overblog

Commenter cet article