Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pas de Twitter au mariage de William et Kate ?... finalement oui

J'ai enfin une bonne excuse pour parler du mariage princier et gagner quelques clics pas cher. Mashable nous apprenait que les invités à la cérémonie ne pourraient pas tweeter depuis leur siège demain : une technologie bloquant les signaux mobiles aurait été installée à l'abbaye de Westminster. Une façon de mieux maîtriser le flux de photos et de vidéos. Finalement, l'information a été démentie dans le journée, relève CBS News. Les invités pourront donc tweeter. Ouf ! Le hashtag (mot clef) pour suivre le mariage royal sur Twitter est #rw2011. On s'attend à une participation massive sur le site de micro-blogging, relève le Huffington Post : Twitter vient de publier une photo de Biz Tone (co-fondateur de Twitter) devant le "serveur dédié" au mariage... Une gentille blague, destinée à faire taire les rumeurs selon lesquelles Twitter aurait réservé des serveurs supplémentaires pour l'occasion. Si vous regardez la photo attentivement, vous constaterez qu'ils n'ont montré qu'un seul serveur pour le mariage de William et Kate, alors qu'il y en a déjà trois pour Justin Bieber ! Oui mais Justin sera au mariage, donc... Par contre, on pourra suivre la cérémonie en direct vidéo sur YouTube. La plateforme de Google a obtenu le droit de diffuser le flux officiel. Une première. Mais, comme le constate Paid Content, il sera difficile de trouver un site qui ne diffuse pas le mariage... On pourra également le suivre depuis son mobile. 34% des Anglais ont téléchargé une application dédiée au mariage sur iPhone, Android et Blackberry. The Times et The Mirror ont même lancé des applications mobiles dédiées. Une initiative qui me conforte dans l'idée que les journaux doivent aborder le mobile comme les suppléments ou les hors-séries... CNN, de son côté, a lancé une initative originale sur GetGlue, ce site qui permet de dire à ses amis quelle émission TV on regarde. Les téléspectateurs qui "checkeront" sur GetGlue recevront un badge collector sur leur page. La chaîne d'info diffusera également en direct les tweets et les statuts Facebook d'internautes et de célébrités via le hastag #CNNtv. Les journalistes des sites d'info commenteront donc le mariage en live depuis leur télévision en essayant d'y intégrer au mieux les médias sociaux. L'outil le plus intéressant à disposition des rédactions est encore peu connu : il s'appelle Scribble Live. Un service professionnel de live utilisé notamment par Reuters et le Nouvel Observateur (disclaimer : je conseille le Nouvel Observateur dans sa stratégie numérique) : comme "Storify", mais en mieux, Scribble Live permet de couvrir l'événement en y intégrant des sélections de contenus vus ailleurs, notamment les tweets grâce à un moteur intégré. Mieux : les journalistes sur place pourront, grâce à une application dédiée, envoyer en temps réel des photos, des vidéos et des commentaires directement dans le flux. Les journalistes pourront aussi glisser les meilleurs commentaires des internautes. Bonne nouvelle : le flux, même s'il est hébergé par Scribble Live, apportera du référencement sur Google au média, me dit Aurélien Viers, le rédacteur en chef web de l'Obs. Un "détail" qui le différencie de services comme Cover-it-Live, utilisé notamment par le Monde.fr. Selon le Wall Street Journal, 400 millions de personnes suivront le mariage sur Internet. Contre 2 milliards à la télévision... Il y a encore de la marge.
Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

Benoît Raphaël

Benoît Raphaël est expert en innovation digitale et média, blogueur et entrepreneur. Il est à l'origine de nombreux médias à succès sur Internet : Le Post.fr (groupe Le Monde), Le Plus de l'Obs, Le Lab d'Europe 1. Benoît est également co-fondateur de Trendsboard et d'Imprudence.
Voir le profil de Benoît Raphaël sur le portail Overblog

Commenter cet article