Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

WEBJOURNALISME. 11 jobs d'un nouveau genre qui prouvent que le journalisme a de l'avenir

Photo Flickr de A Schwerin Moses. "Le journalisme ne meurt pas, il évolue !" Partant de ce principe, le site SubstainableJournalism de l'université de Kennesaw a identifié au début du mois d'août les 11 métiers journalistiques du futur. Je vous propose une traduction de ces nouveaux métiers (pardonnez l'approximation des termes... ce sont, par définition, des termes qui n'ont pas - encore - d'équivalents français. Si vous avez d'autres suggestions de traduction, n'hésitez pas).
  • "Optimisateur" de titre (Headline Optimizer). L'art du titre, c'est quelque chose... particulièrement sur le Web : le clic du lecteur sur le titre est le pré-requis à toute visite. De même qu'il y a des optimisateurs de moteurs de recherche, il doit y avoir des optimisateurs de titres, pense SubstainableJournalism.org.
  • Envoyé spécial sur les réseaux sociaux (Social Media Reporter / Aggregator). Avec le développement d'outils tels que Storify, il est de plus en plus simple d'ajouter une plus-value journalistique au flot d'informations et de témoignages diffusés sur les réseaux sociaux...
  • Data journaliste (Story scientist). Chercher, digérer et analyser les données pour construire du contenu numérique
  • Data détective (Data detective). Le data-journaliste, avec la dimension enquête plus poussée...
  • Curator en chef (Curator in Chief). Trop d'information tue l'information. Si chaque journaliste réalise déjà un travail de "filtre", SubstainableJournalism estime que la tâche peut être déléguée à une personne en particulier.
  • Journaliste pédagogique (Explanatory Journalist). Un flux d'information ou de données (les fuites de Wikileaks par exemple) peut être difficile à analyser pour le lecteur. L'information brut est déjà présente partout, le journaliste pédagogique lui donne un sens.
  • Observateur des phénomènes viraux (Viral Meme Checker / Viral Video Maker). Observateur et "optimisateur" de contenus journalistiques viraux, ce journaliste aide à une diffusion virale des contenus sur le Web.
  • Spécialiste des portfolio (Slideshow Specialist). Le format des portfolios/diaporamas devient de plus en plus populaires sur le Web, explique le blog de l'université de Kennesaw. Mais les construire nécessite un "spécialiste" en la matière pour mettre en scène l'information.
  • Networker (Networker / Engager). C'est la présence du média sur les réseaux sociaux pour engager son audience, et la faire participer au processus de construction de l'information.
  • Créateur d'e-book (E-Book Creator). "Les e-books" sont l'un des rares formats journalistiques pour lequel les lecteurs sont prêts à payer", rapporte SubstainableJournalism pour convaincre d'y accorder un poste dédié...
  • Développeur Web (Web Developer). Sorte de journaliste hybride, aussi à l'aise avec les contenus journalistique qu'avec les outils pour diffuser ces informations de la manière la plus adaptée possible.
Vous voyez d'autres nouveaux "métiers" ? Que pensez-vous de cette liste ? (Veille réalisée par Marc Botte pour La Social Newsroom)
Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

Benoît Raphaël

Benoît Raphaël est expert en innovation digitale et média, blogueur et entrepreneur. Il est à l'origine de nombreux médias à succès sur Internet : Le Post.fr (groupe Le Monde), Le Plus de l'Obs, Le Lab d'Europe 1. Benoît est également co-fondateur de Trendsboard et d'Imprudence.
Voir le profil de Benoît Raphaël sur le portail Overblog

Commenter cet article