Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

TWITTER. Pourquoi l'AFP se lance

Par Marc Botte, journaliste community manager au Post.fr. Twitter a beaucoup été comparé à un "fil actu", un réseau social qui diffuse les infos "avant les agences de presse". Alors que Associated Press et Reuters sont déjà sur Twitter depuis longtemps, l'AFP (Agence France Presse) résistait jusqu'alors encore et toujours à l'envahisseur... Mais  le 20 juillet 2011, l'AFP s'est créé un compte, sobrement baptisé @afp (le nom était disponible...) et a commencé à tweeter mardi 30 août. 11 tweets plus tard, le compte de l'agence française a 1038 followers mais n'est abonné à aucun compte. "C'est le futur compte de l'Agence France-Presse, mais il est encore en mode beta. Le lancement officiel, c'est pour bientôt", indique la description du compte. François Bougon,  journaliste réseaux sociaux à l'Agence France-Presse, répondait dès mardi soir aux premières interrogations sur Twitter. J'ai contacté (par email) François Bougon, qui en dit un peu plus sur ce qui est pour l'instant une expérience... -  Qu'est-ce qui a décidé l'AFP à se créer un compte Twitter ? "Je tiens à préciser d'abord que nous sommes en phase beta, il y aura un lancement très bientôt. Sinon, c'est une suite logique de notre politique par rapport aux réseaux sociaux. D'abord avec la création du poste de "responsable des réseaux sociaux" auprès de la rédaction en chef il y a près d'un an (que j'occupe) pour trois missions: 1) mettre en place une veille sur les réseaux 2) sensibiliser et former les journalistes (dans toutes les langues et les régions) 3) gérer des outils comme la page Facebook. Après Facebook, c'était logique que nous allions sur Twitter. Nous avons aussi publié un guide d'utilisation des réseaux pour obtenir de l'information et un autre guide sur la participation des journalistes doit être diffusé prochainement. - Pourquoi ne l'a-t-elle pas fait plus tôt ? "Nous avançons de manière pragmatique, la priorité était de former les journalistes, de plus en plus d'entre eux sont présents sur Twitter et réclament désormais une présence de l'Agence en tant que telle, comme nous avons pu le constater récemment lors d'une tournée au Proche-Orient." - Comment allez-vous utiliser Twitter ? Quel type d'infos ? "Pour l'instant rien n'est défini, nous allons renvoyer sur ce que nous postons sur la page Facebook et sur Dailymotion et YouTube. Rien n’est défini, nous sommes encore en train d’y réfléchir en interne." - Les tweets de l'@afp vont-ils être plus rapide que les dépêches... de l'AFP ? "Je ne peux pas répondre à cette question. Pour l'instant, c'est vraiment une phase beta." - Qu'est-ce qui serait un test concluant ? "Difficile de répondre à cette question: que nous ayons deux millions de "followers" :) (c'est de l'humour je souligne)." - Qui sera derrière le compte ? Un journaliste dédié ? Plusieurs personnes ? "Encore trop tôt pour le dire." Alors, est-ce que @afp va être plus rapide que ses dépêches ?
Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

Benoît Raphaël

Benoît Raphaël est expert en innovation digitale et média, blogueur et entrepreneur. Il est à l'origine de nombreux médias à succès sur Internet : Le Post.fr (groupe Le Monde), Le Plus de l'Obs, Le Lab d'Europe 1. Benoît est également co-fondateur de Trendsboard et d'Imprudence.
Voir le profil de Benoît Raphaël sur le portail Overblog

Commenter cet article