Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ANNE SINCLAIR. Le Huffington Post : lancement réussi

MEDIAS. Arianna Huffington et Matthieu Pigasse ne pouvaient rêver mieux : plus de 200 journalistes présents à la conférence de presse, elle même retransmise sur les chaînes d'info, une interview exclusive réservée à TF1, la Une de Elle cette semaine, le Huffington Post français a bénéficié d'une couverture médiatique sans précédent ce lundi. On n'a pas tant parlé du site que de sa rédactrice en chef, Anne Sinclair, dont l'annonce du retour sur la scène médiatique a été catalysé (bien malgré elle) par le tsunami de l'affaire DSK. Les télés étaient là pour la journaliste franco-américaine, mais le nom de la marque y était systématiquement associé. Demandez aux responsables marketing de la concurrence, qui devaient tous ouvrir de grands yeux ronds hier : un tel buzz pour un site d'info ça n'a pas de prix. Ajoutez à ce recrutement bien tombé des blogueurs très people : Rachida Dati (un des mots clefs les plus porteurs de buzz sur le web), Nicolas Bedos (dont les dernières amours ont défrayé les chroniques du web), saupoudrez d'une pincée de Zahia, dont le nouveau buzz était en Une du site hier. Retirez (ou ajoutez, tout buzz étant bon à prendre finalement, de nos jours) un buzz négatif  autour du non-paiement des blogueurs, porté par Arrêt sur Images et les blogueurs SebMusset et Intox2007. Et vous obtenez un cocktail des plus efficaces pour casser la barrière de l'indifférence face au trop plein de pure-players pour une marque jusque là inconnu des Français, fut-il le premier site d'infos américain. Du coup, tous les indicateurs visibles sont à la hausse : ce matin, le Huffington Post affichait un nombre honorable de commentaires sur ses articles les plus lus, dont 468 sur le billet d'Anne Sinclair. La page de fans Facebook a, de son côté, gagné 4000 fans en une journée. Assez faible, au vu des reprises télé, mais un score plutôt record dans le microcosme des pure-players français. Ci-dessous, les résultats en terme de buzz sur les 30 derniers jours (source personnelle) : La suite de cette courbe appartient désormais à l'équipe éditoriale qui devra transformer l'essai, sur l'une des plateformes d'info les plus performantes de la place. La plateforme ne fait que 10% du travail. Le reste, c'est la qualité du contenu, le ton et le référencement. Le rédacteur-en-chef, Paul Ackerman, est certes moins charismatique que sa directrice, mais il a une bonne expérience du web communautaire (il a participé au Bondy Blog et à la plateforme de blogs de 20 Minutes). Quelques semaines avant le lancement, le staff éditorial et community management du Huffington Post est venu de New York pour coacher l'équipe. Et ailleurs ? Le HuffPo français n'est pas le premier bébé du groupe.Cet été deux versions locales ont été lancées au Canada et au Royaume Uni. Le site d'AOL parle d'1 million de visiteurs uniques un mois après le lancement (source Comscore). Mais dans une interview aux Echos, hier, Arianna Huffington annonce 3,8M pour le Canada et 3,5M pour la Grande-Bretagne (chiffres que je n'ai pas pu vérifier) soit 1/5 du trafic du  Guardian (15,7M de VU sur la  même période). Sur Alexa, la progression est moins visible : Du côté d'AOL (propriétaire du Huffington Post), l'invasion du monde ne s'arrête pas là. Le Huffington Post sortira prochainement en Espagne, au Brésil, en Italie... toujours avec la même méthode : s'appuyer sur un média prestigieux pour ancrer le média dans la culture du pays. Restera à trouver une Anne Sinclair dans chaque pays. Moins évident...
Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

Benoît Raphaël

Benoît Raphaël est expert en innovation digitale et média, blogueur et entrepreneur. Il est à l'origine de nombreux médias à succès sur Internet : Le Post.fr (groupe Le Monde), Le Plus de l'Obs, Le Lab d'Europe 1. Benoît est également co-fondateur de Trendsboard et d'Imprudence.
Voir le profil de Benoît Raphaël sur le portail Overblog

Commenter cet article